03 Novembre 2017

Sélectionnez l'image pour l'agrandir

 

« Il faut évoquer le cas de Terville, où la dette a baissé de 56% en 5 ans. Avec 794 euros de dette par habitant (et des fonds propres très élevés), Terville est aujourd’hui sous la moyenne des villes de sa strate, alors qu’au tournant des années 2000, elle était l’une des villes les plus endettées de France ».

Le Républicain Lorrain

 

Et depuis 2001, la dette a baissé… de 72%.

 

Du 9 juillet au 31 août 2018, ATEJ
Centre aéré d'été de l'ATEJ
Du 15 au 30 août 2018
Mini parc d’attractions gonflables
Jeudi 23 août 2018 de 13h à 18h
Tournoi de foot APSIS-Emergence