11 Juillet 2019

Faisons un point tervillois sur les chenilles processionnaires

Nous avons localisé deux endroits concernés par ces bêtes très urticantes (aux poils volatiles), tous les deux matérialisés par une bande de protection visible :

-          Le Parc de la Veymerange où plusieurs chênes sont touchés,

-          L’entrée côté Marspich du parcours de santé.

A l’intérieur du parcours de santé, trois arbres ont été repérés : au niveau de la barrière côté parking de Veymerange, à proximité de l’arrivée du parcours et sur le petit chemin ponctué d’agrès (parallèle à l’autoroute) côté arrivée du parcours. Sur ces trois arbres, nous l’avons encore vérifié hier, les chenilles sont situées très haut dans les arbres, elles sont donc moins impactantes que lorsqu’elles sont à portée d’homme (et de chien), en procession sur le tronc.

Nous surveillons et intervenons, lorsque nous les repérons, en brûlant les processions à hauteur d’homme.

Pour les chenilles situées en hauteur, des pièges à phéromones vont être installés très prochainement pour capturer les papillons mâles (stade adulte de la chenille). Cela permettra de contrôler les populations.

Enfin, un traitement préventif sera effectué au printemps prochain, avant la sortie des chenilles.

Se prémunir lors des promenades en forêt :

-          Ne pas toucher ni s’approcher de ces chenilles et de leurs cocons

-          Ne pas rester sous un arbre porteur d’un nid

-          Porter des vêtements protecteurs (manches et pantalons longs)

-          Eviter de se frotter les yeux en cas d’exposition, pendant et au retour d’une balade

-          Prendre une douche et changer ses habits en rentrant.

Pour les riverains de forêt ou d’arbres infestés :

-          Eviter de sécher le linge dehors de mai à septembre, surtout par temps venteux

-          Bien laver les légumes du jardin

-          Prendre garde en tondant la pelouse.

L’exposition aux poils urticants de cette chenille présente les symptômes suivants : éruptions cutanées, démangeaisons, conjonctivites, toux irritatives…, qui sont, la plupart du temps, peu sévères.

Si des symptômes se manifestent  tels que des malaises, des vertiges, des vomissements, il va dans dire qu’il faut consulter rapidement un médecin ou un service d’urgence.

Nous vous conseillons, si vous constatez des arbres touchés par ce type de processions, de faire appel à une société spécialisée pour leur élimination.

Plus d’informations :

https://www.grand-est.ars.sante.fr/chenilles-urticantes-0

https://www.grand-est.ars.sante.fr/recrudescence-de-demangeaisons-et-deruptions-cutanees-en-grand-est

Du lundi 8 au vendredi 30 août 2019
Centre aéré de l’ATEJ
Du mercredi 14 au mercredi 28 août 2019, de 14h à 19h, au plan d’eau
Mini-parc d’attractions gonflables
Vendredi 23 août 2019, au City Stade des Acacias
Tournoi de foot