VIE MUNICIPALE > A31 BIS

Chers Tervillois,

Le 13 novembre dernier, vous avez été près de 200 à vous rendre à la réunion publique sur l’A31bis animée par Patrick Luxembourger, Maire de Terville, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération « Portes de France – Thionville » en charge de la mobilité transfrontalière. Cette mobilisation à Terville marque l’intérêt de la population pour un projet qui aura, forcément, des conséquences dans son quotidien futur.

De quoi parle-t-on ?

-       Le projet de l’A31 bis est officiellement entré dans sa phase de concertation publique. Le coup d’envoi a été donné le 13 novembre 2018 à Metz, au Palais des Congrès. La fin de la concertation est prévue en  février 2019.

-       Le projet prévoit l’élargissement à 2x3 voies entre Thionville et la frontière luxembourgeoise ET la création d’un tronçon autoroutier entre Richemont et Thionville, AVEC une bande d’arrêt d’urgence pouvant servir aux transports en commun ET la possibilité de mettre en place un péage.

-         Coût pour cet aménagement pour le seul secteur nord : entre 600 et 860 millions d’euros.

 

En quoi ce projet de l’Etat intéresse les Tervillois ?

La concertation publique a pour objet de choisir le tracé du nouveau tronçon Richemont-Thionville. 4 variantes de ce tracé sont proposées à la consultation :

-         Via le port d’Illange (F3)

-         Via Uckange-Illange (F3 bis)

-         Par la traversée de Florange (F4)

-         Et le dernier nous concerne au premier chef : par Illange-Terville (F10)

 

Quelle est la position du Maire de Terville ?

Elle n’a jamais dévié d’un pouce depuis … 2004, le projet s’appelait alors « Contournement Ouest de Thionville » (COT).

Comme il l’avait rappelé au Préfet de la Moselle, une fois encore, dans un courrier daté du 2 février 2018, Patrick Luxembourger n’est pas contre le passage de l’A31 bis à Terville. Mais il conditionne l’acceptation de Terville du Fuseau F10 ainsi :

-       Son tracé doit être positionné au-delà de projet de développement « Terville Sud », conçu comme un espace naturel destiné notamment au respect du couloir écologique et destiné à la réalisation d’un ouvrage du type colline. Cette colline représente le barrage le plus naturel et efficace face aux nuisances du futur tracé autoroutier. Il peut être également envisagé que l’infrastructure routière soit en partie ou totalement réalisée sous ledit ouvrage.

-        Des aménagements protégeant les populations tervilloises des nuisances possibles de l’autoroute devraient être réalisés jusqu’au secteur où cet ouvrage autoroutier sortirait du ban communal. 

-        Enfin, la 3ème condition tervilloise à ce choix de tracé de l’autoroute, et non la moindre, consiste en la suppression de la portion d’autoroute traversant aujourd’hui Thionville-Terville et coupant la commune en deux, source de nuisances et de dangers considérables. Patrick Luxembourger ne pourra accepter que la population se retrouve enserrée entre deux autoroutes. Le trafic de transit y sera également interdit.

Ces conditions sont basées sur une étude technique que la Ville de Terville a fait réaliser en 2006 et dont la conclusion est claire : les Tervillois gagneraient considérablement en condition de vie si l’actuelle A31 qui traverse la commune était déclassée et si le projet « Terville Sud », comprenant la colline, était mis en place.

Ces conditions ont été maintes fois énoncées depuis plus de 10 ans :

-         dans deux motions votées à l’unanimité par les élus tervillois en 2006 et en 2007,

-         dans de régulières communications dans la presse depuis 2006 et plus récemment sur le projet de Terville Sud,

-         dans des courriers adressés aux sous-préfets et aux préfets successifs (dont le dernier date du 2 février 2018),

-         et dans des comptes rendus de réunions de présentation du projet Terville Sud aux services de l’Etat. 

Aussi, lorsque les services de l’Etat ont imposé à Terville, il y a quelques mois, un arrêté portant sur un fuseau extra-large qui empêchera pour des années notamment la réalisation de la colline prévue pour protéger les populations, ils balaient d’un revers de main un travail de plus de 10 ans réalisé par le maire et son équipe et dont ils sont informés régulièrement depuis la naissance du projet.

 

En résumé, pour Patrick Luxembourger :

-        Il n’y a pas de solution au problème crucial de la mobilité sans nouvelles infrastructures. Il existe pourtant des solutions à court, moyen et long termes.

-        Oui au tracé de l’A31bis passant par Terville. Mais les conditions ne sont pas négociables :

  1. La suppression de l’actuelle A31 sur le ban de Terville n’est pas négociable.
  2. Le développement de Terville Sud et sa colline de 25 mètres n’est pas négociables.
  3. Le passage du tracé de l’A31 bis derrière ou sous la colline n’est pas négociable.

-        Les élus ne sont pas entendus par les services de l’Etat, la population doit donc se mobiliser aussi.

 

Comment vous mobiliser ?

-       En vous organisant au sein d’une association à créer à Terville. Plus vous serez nombreux, plus vous ferez bloc ensemble, plus vous serez efficaces. Il faut défendre vos droits, car c’est votre qualité de vie et celle de vos enfants qui est en jeu, et obtenir de l’Etat toutes les garanties pour la conserver. Aujourd’hui, ce n’est le cas.

-         En participant et en vous exprimant lors « Les rendez-vous de la concertation » proposés par l’Etat. Cliquez ici

-        En donnant votre avis sur le site internet créé pour cette concertation par l’Etat (www.a31bis.fr) ou sur les fiches distribuées lors des rencontres.

Sur le site Internet de la Ville, sous cet onglet, vous trouverez toute les documentations dont nous disposons à ce jour : la nôtre et celle des services de l’Etat. Elles vous aideront à vous faire une opinion.

 

Voici en "avant-première" le dossier A31 bis à découvrir dans le prochain Journal de Terville qui sera distribué prochainement dans vos boîtes à lettres.

sélectionnez l'image pour lire l'article

 

Presse

Sélectionnez l'image pour consulter la presse

 

Terville et ses grands axes

 

Les fuseaux

sélectionnez l'image pour l'agrandir

FUSEAU 3

FUSEAU 3 bis

FUSEAU 4

FUSEAU 10

 

Les arrêtés

 

Les motions

 

Les courriers

 

Réunion publique du 13 novembre 2018 à Terville

sélectionnez l'image pour écouter le débat

 

Dossier de concertation de l'Etat

sélectionnez l'image pour consulter le dossier

 

 

V.I.T.A.L. - 2006

sélectionnez l'image pour consulter le dossier

 

Terville Sud

sélectionnez l'image pour consulter le dossier

Mardi 11 décembre 2018, de 18h à 19h30, Rue Pasteur à l’école maternelle « Pomme d’Api »
Fête de quartier des habitants de la Cité de Verdun
Mercredi 12 décembre 2018 de 15h à 17h30, à la médiathèque
Spectacle « La Cloche magique »
Vendredi 14 décembre 2018, à 14h, salle municipale "La Terrasse"
Assemblée Générale du T’Patch