Parcs, jardins familiaux, parcours de santé…

La Ville de Terville, en partenariat avec le Comité Départemental d’Orientation, a réalisé un Parcours Permanent d’Orientation dans le bois situé sur son ban.  Inauguré en juin 2014, il est le tout premier parcours du territoire de la Communauté d’Agglomération « Portes de France – Thionville ».

Le bois de Terville, d’une superficie à taille humaine, permet pleinement les activités d’orientation, qui se pratiquent sur ce parcours  au moyen d’une carte et de 15 balises réparties sur l’ensemble de la zone.

Ouvert à tous les publics, le Parcours Permanent d’Orientation tervillois est déjà intégré dans les nombreuses animations nature proposées par la commune ou les associations, comme les courses d’orientation pour les enfants des écoles, la course d’orientation nocturne…, mais aussi dans les exercices d’entraînement des militaires.

L’accès au parcours est libre.

Le stationnement est possible grâce deux parkings qui ont un accès direct avec le parcours : Route de Veymerange et Route de Marspich.

La carte de course d’orientation est disponible à la mairie de Terville  :

Entre Terville et Batigère, c’est une histoire longue de près d’un siècle. Les deux partenaires partagent un même passé sidérurgique. Terville est une commune historique de l’implantation de la Société d’HLM « la Thionvilloise », gérante du parc locatif social d’Usinor, qui a intégré Batigère Sarel en 1997.

Le quartier des Acacias a été construit dans les années 50 pour loger les ouvriers travaillant chez Usinor. A cette époque, 70% de l’espace où est situé aujourd’hui le tout nouveau programme de Batigère rue de Champagne, soit 16 maisons individuelles et 18 logements collectifs, était consacré à des parcelles jardinées par les premiers Tervillois qui s’en emparaient. Le reste était occupé par des garages construits puis loués par Batigère.

Dans les années 90, ces jardins ont été supprimés car finalement délaissés par leurs occupants. Il ne restait plus qu’une trentaine de garages en partie loués et un grand espace appartenant à Batigère.

Dans les années 2005/2006, Patrick Luxembourger, Maire de Terville, a souhaité que soient récréés des jardins familiaux. Il y avait en effet, depuis le début des années 2000, une forte demande de la part de Tervillois occupant des appartements ou des maisons sans jardin. Pour pouvoir les aménager, la Ville de Terville a fait la démarche d’acheter les garages de Batigère. L’idée était de désamianter puis de démolir ces vieux garages et d’en reconstruire 20 pour les occupants qui le souhaiteraient. Mais dans cet intervalle, Batigère les avait revendus à des particuliers. La municipalité de Terville a donc dû prendre l’attache de chaque propriétaire, lui proposer un échange avec un garage neuf ou un rachat. Cette procédure administrative a parfois été très longue selon les situations rencontrées.

De 2011 à 2017, les vieux garages ont été détruits. 20 ont été construits et attribués. 53 ares au total ont été rétrocédés par Batigère à la Ville de Terville qui a pu réaliser son projet de 20 jardins d’une superficie allant d’1,80 are à 2,80 ares. Elle a également installé des clôtures, des chalets, un récepteur naturel d’eau pluviale, une fontaine, créé les cheminements et un parking d’accès et installé une benne à déchets verts mis à disposition par la Communauté d’Agglomération « Portes de France – Thionville ».

Pour pouvoir bénéficier d’un jardin familial rue de Champagne, il faut naturellement habiter à Terville. La priorité a été donnée aux Tervillois qui ne disposent pas de jardins. Puis à ceux qui n’ont qu’un balcon et enfin aux bénéficiaires d’une terrasse. L’attribution des parcelles a également été faite en fonction de l’ancienneté de la demande.

Une fois les demandes de location des jardins répertoriées, un courrier a été adressé par la municipalité aux prétendants, accompagné d’un dossier à retourner à la municipalité.

Les jardins ont été mis à la disposition des locataires, issus de tous les quartiers de la commune, au début du mois d’avril, après un tirage au sort (dont l’ordre dépendait de l’ancienneté) organisé pour attribuer les parcelles. Le prix annuel de la location a été fixé par décision, comme les autres droits d’occupation, à hauteur de 60 euros. Un règlement d’utilisation a été rédigé par la municipalité et signé par chaque locataire.

La forêt de la commune et son parcours de santé sont le cadre privilégié des sportifs de Terville et des environs. Leur proximité avec le plan d’eau, et les pistes cyclables récemment aménagées offrent également aux habitants la possibilité de faire de belles promenades en famille.

La majorité des quartiers de Terville proposent aux plus jeunes des aires de jeux régulièrement entretenues et sécurisées.

  • Plan d’eau
  • Parc Châtillon
  • Ruisseau de la Veymerange
  • Cours de Tennis
  • Stade Ernest Gutt – Quartier des Acacias
  • Forêt de Terville – Parcours de santé
  • Chemin Elsa Triolet
  • City Stade – rue Fabert
  • Aire de jeux – Quartier des Sculpteurs
  • Aire de jeux – Quartier des Peintres
  • Aire de jeux – rue Maréchal Lyautey
  • Aire de jeux du plan d’eau
  • Aire de jeux – Quartier des Acacias
  • Aire de jeux – Cité de Verdun
  • Aire de jeux – rue des Eglantiers

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×